Jusqu’à quelle heure est ouvert le magasin Franprix prêt de chez moi ?

Probablement le genre de question que vous vous posez régulièrement.

Pour répondre à ce besoin, des sites spécialisés de recherche d’horaires ont vu le jour.

Le site les-horaires.fr est le leader incontesté avec environ 3 millions de visiteurs uniques.

Quelques concurrents tentent de se faire une place : horaire.com (750 000 visiteurs uniques), horaires-commerces.fr (360 000 visiteurs uniques), …

Mais quel est le modèle économique de ses services ?

Un peu de Google Adsense et de publicité display, certainement.

Mais pas uniquement, constituer de tels bases d’horaires de commerces à dût représenter un certain investissement, même en utilisant habilement l’user generated content.

Un petit tour sur societe.com nous montre que les sociétés exploitants ses sites ne publient pas leurs comptes, toujours un peu suspect…

En fait, il y a derrière ses sites un modèle économique beaucoup plus solide : celui de l’intermédiation téléphonique.

Le principe est extrêmement simple, sur les fiches présentant les commerces, les numéros de téléphones réels sont remplacés par des numéros de téléphones surtaxés. A chaque appel, le site touche une commission des frais téléphoniques (environ 0,40 € l’appel + 0,10 € la minute).

Plusieurs sociétés proposent de tels services, on peut citer remmedia.fr, easy2tel.com, connection.fr

Des APIs permettent de générer à la volée des numéros surtaxés valables quelques minutes.

Je vous propose une estimation à la louche du chiffre d’affaires mensuel du site les-horaires.fr. Je me base sur un nombre de visiteurs uniques mensuel de 3 millions, un nombre de pages vues de 7 millions ((https://www.google.com/adplanner/site_profile#siteDetails?identifier=les-horaires.fr&geo=001&trait_type=1)) et 50 centimes de reversement par appel.

Taux de conversion Nombre d’appel mensuel CA mensuel eCPM
Estimation basse 5% 150 000 75 000 10,71
Estimation moyenne 15% 450 000 225 000 32,14
Estimation haute 30% 900 000 450 000 64,28

Ces estimations ne prennent en compte que les revenus liés à l’intermédiation téléphonique. A ces chiffres s’ajoutent donc des revenus publicitaires classiques.

Si ces estimations sont dans le vrai, on s’aperçoit que ces sites sont de véritables cash machine, d’autant plus qu’ils nécessitent très peu de maintenance et peuvent être gérés par des équipes particulièrement réduite. Les eCPM sont également très spectaculaires !

Que pensez-vous de ce business ? Mes estimations vous semblent-t-elles délirantes ?

UPDATE 21 janvier 2011 : Suite à un commentaire du fondateur du site horaire.com, et après vérification, il s’avère que ce site n’est pas monétisé grâce à des appels surtaxés. Il semble également que les estimations de taux de conversion sont très optimistes.