Les sites ayant un volume important de pages ont souvent recours à des systèmes de pagination. Pourtant, une pagination mal maîtrisée peut entraîner de nombreux problèmes de référencement.

Qu’est ce qu’un système de pagination ?

La pagination est la mise à disposition de contenus via une liste de page numérotée. On la retrouve sur des sites de e-commerce pour afficher une liste de produits, sur les blogs pour afficher une liste d’articles, sur les moteurs de recherche pour afficher une liste de résultats …

Quel est l’objectif de la pagination ?

Il est double :

  • D’un point de vu ergonomique, permettre à l’utilisateur d’accéder à l’ensemble du contenu.
  • D’un point de vu référencement, permettre aux moteurs de recherche de découvrir et crawler toutes les pages.

Quels problèmes de SEO peuvent causer les paginations ?

Ils sont malheureusement nombreux :

  • La profondeur : si l’on possède plusieurs dizaines de pages de pagination, les contenus les plus profonds ne vont se voir transmettre que très peu de jus. Pire encore, GoogleBot peut s’épuiser et s’arrêter avant d’avoir découvert tout le contenu.
  • Le duplicate content : les pages de pagination ont souvent un contenu très similaire aux pages principales. Google risque de déclasser la page principale pour mettre en avant la page « paginée ». Sur le site discounteo par exemple, ces sept pages ont un contenu quasi-similaire et sont toutes indexés par Google.
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable/
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=5
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=10
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=15
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=20
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=25
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=all
  • Duplication des titres : les pages de pagination ont souvent un titre identique, on se retrouve donc avec plusieurs dizaines de pages avec le même titre. L’exemple de discounteo est également pertinent, toutes les pages ci-dessus ont exactement le même titre.
  • Les paginations infinies : une pagination mal maîtrisé peut générer un nombre infini de pages, que ce soit à cause d’erreurs on-site… ou de malveillances externes. Sur discounteo encore une fois, un internaute mal intentionné pourrait générer (et référencer) des millions de pages… toutes dupliquées.
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=4376343
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=coucou
    • h**p://www.discounteo.com/informatique/ordinateur/pc-portable?limit=duplicate

Que faut t-il faire ?

  • Revoyez votre structure, tous les contenus doivent idéalement être accessibles sans pagination grâce à votre maillage interne. Structurez, catégorisez un maximum votre contenu. La plupart des gros sites ne proposent une pagination que pour des questions ergonomiques ((les paginations sont alors en javascript pour ne pas être visibles par les robots)).
  • Trouvez le bon équilibre entre le nombre d’occurrences par pages et le nombre de pagination : si votre site a du poids en terme de SEO, vous pouvez vous permettre d’augmenter le nombre d’occurrences par pages et ainsi réduire sensiblement le nombre de paginations. Il vaut mieux avoir 10 pages présentant 15 résultats que 30 pages en présentant 5.
  • Indexez uniquement la première page : pour éviter les risques de duplicate content, il vaut mieux n’indexer que la première page de la pagination. Les autres doivent alors être en noindex, follow pour autoriser les bots à continuer leur visite. Indexer toutes les pages doit répondre à une stratégie précise, c’est de la haute voltige.
  • Variez les titres : à minima, numérotez les titres afin qu’ils ne soient pas strictement identiques.
  • Créez un plan de site : une solution alternative à l’utilisation massive de paginations est de créer des plans de site intelligemment. Vous pouvez par exemple faire un lien en footer vers une page « Plan de site » qui lui même liera des « Sous plan de site » reprenant la catégorisation de votre contenu. Plus votre volume de page est conséquent, plus il y aura de « Sous plan de site ». Les pages de listing seront généralement plus pertinentes pour l’utilisateur et le moteur de recherche et vous gagnerez quelques niveaux de profondeur.
  • Etudiez les gros sites : des sites tel que nomao.com (3,2 millions de pages indexées), wikio.fr (2,5 millions de pages indexées), commentcamarche.net (5,8 millions de pages indexées) peuvent servir de source d’inspiration. En les analysant, on remarque que catégorisations, plans de site, paginations sont optimisés au maximum. L’immense majorité du contenu n’est accessible qu’en trois ou quatre clics depuis la home, rien n’est laissé au hasard.

Ces quelques éléments vous feront sans doute prendre conscience de quelques faiblesses de WordPress en terme d’optimisation pour le SEO, nous y reviendrons dans un prochain article.