Webmarketing
2

– En 1995, la part de marché du navigateur internet Netscape était de 80 %.

En 2010, elle est de 0,6 %.

– En 1998, Altavista était le moteur de recherche le plus populaire.

Qui utilise Altavista aujourd’hui ?

– En 2002, Caramail était l’un des fleurons du web francophone. Avec 20 millions de comptes, l’entreprise était sans contestation le service de chat de référence en France.

Caramail n’existe plus.

– En 2005, Myspace était le 4e site le plus visité au monde et comptait 230 millions d’utilisateurs.

Depuis l’arrivée de Facebook, Myspace vit une longue et inexorable descente aux enfers.

– En 2010, Windows Live Messenger compte 300 millions d’utilisateurs

Je ne pense pas que le service de messagerie instantannée sera encore en vie dans 10 ans.

Je m’amuse toujours d’entendre dire que Google ou Facebook sont invincibles, qu’ils seront forcément encore présents dans 15 ans.

La courte histoire d’internet nous offre pourtant de nombreux exemples de géants qui ont chuté rapidement.

De même, internet n’existe que depuis 20 ans. Qui sait si dans 10 ans, une nouvelle technologie ne rendra pas ce réseau obsolète ?

Google et Facebook sont des colosses aux pieds d’argile.

Imaginez que Google ne détecte plus efficacement les clics frauduleux sur ses publicités ?

Le modèle publicitaire s’effondrerait et mettrait en péril 96% de son chiffre d’affaire.

Facebook quand à lui marche sur un fil et cherche l’équilibre entre la confidentialité des données des utilisateurs et leur vente à des fins publicitaires.

Si un jour la confiance est rompu, Facebook sera rapidement déserté.

Naturellement, l’home est à la recherche de stabilité et à tendance à considérer que l’existant va durer.

Il ne faut jamais perdre conscience qu’internet évolue vite. Très vite…

Edit 10 janvier 2011 : Techcrunch publie aujourd’hui un article sur le déclin de Google. Déjà ?

Edit 28 décembre 2012 : Windows Live Messenger va prochainement fusionner avec Skype et ainsi disparaître.

Auteur : Jean-Benoît MOINGT

Développeur de formation, ancien consultant chez Aposition. Je suis spécialiste SEO des sites à grosse volumétrie. Actuellement responsable SEO chez PagesJaunes Groupe, je propose par ailleurs des formations SEO sur-mesure et développe des outils d’analyse avancés.

2 Comments to “Google, Facebook : des colosses aux pieds d’argile”

  • Je suis tout à fait d’accord avec toi !
    J’ai quand même bien hâte de voir toutes ses évolutions sur internet, quel seront les nouveaux monstre du web ? Suspense…

  • Je relis cet article avec plaisir suite à ton tweet !
    Par contre la ou je suis moins d’accord c’est qu’il faut mettre en balance les chiffres des services des années 2000 avec le taux de pénétration sur le marché. Aujourd’hui tout le monde est connecté, en tout cas beaucoup plus que hier, ce qui rend les leaders quand même plus fort.
    Maintenant ce qui fait et fera j’espère la beauté d’internet et des nouvelles technologies en général, c’est que toutes les positions sont prenables… Au pire, il suffit qu’un leader loupe une innovation…

Réagissez

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Articles similaires

Articles récents

Catégories

Archives

Liens