Monétisation
19

Qu’est ce que le dropshipping ?

Comment gagner de l’argent sur internet ? C’est la question que se pose chaque jours de nombreuses personnes.

Après quelques recherches sur leur moteur de recherche favoris, beaucoup découvrent le dropshipping et y voient un remède miracle pour s’enrichir facilement.

Mais d’abord, qu’est ce que le dropshipping ?

A première vue, c’est le bonheur pour tout vendeur.

  • Un fournisseur met à votre disposition son catalogue de produits.
  • Vous trouvez des acheteurs.
  • Vous encaissez le paiement.
  • Vous faites une commande à votre fournisseur.
  • Celui-ci expédie en votre nom le produit au client.

L’idéal ! Fini les casse-têtes de gestion de stocks, de logistique, de trésorerie.

Il devient possible de vendre des milliers de références sans la moindre surface de stockage, un simple ordinateur connecté à internet suffit.

Marchez sur les traces d’Amazon sans bouger de chez vous !

Mais ce n’est pas si simple

Toute la difficulté réside dans le fait de trouver le fournisseur idéal en qui vous allez placer une confiance aveugle.

Vous n’avez aucun contrôle sur l’expédition, les délais de livraison et l’état du produit.

Or, chacun sait que le délai de livraison est un facteur déterminant pour tout e-consommateur.

Il faut que les conditions avec le fournisseur soient très clairement définiees à l’avance.

  • La livraison est elle garantie ?
  • Quid en cas de retour ?
  • Le SAV est t-il assuré ?

Autant de points fondamentaux à étudier avant de se lancer, qui prouvent que le drop shipping n’est pas si simple qu’il en a l’air au premier abord.

Et comment gagne-t-on de l’argent ?

Tout simplement grâce à la marge entre le prix que propose votre fournisseur (à priori préférentiel) et le prix auquel vous revendez le produit.

Il faut donc trouver des produits peu chers sur lesquels on peut faire une marge confortable.

C’est loin d’être évident !

Pixmania-pro par exemple – l’une des seule entreprise français réputée proposant un service de dropshipping – propose des prix d’achat quasi-similaire aux prix publiques. Rendant ainsi presque impossible de les revendre en ajoutant une marge. Surtout sur eBay !

Reste éventuellement à trouver des distributeurs asiatiques qui proposeront des prix imbattables, mais gare à l’arnaque ! A oublier si l’on n’a aucune implantation sur place, sans parler des contrefaçons qui pullulent. Il faut également penser à prendre en compte les taxes douanières.

Il est aussi utile de préciser que cette activité est réservée aux professionnels et qu’internet n’exonère pas de l’obligation de payer taxes et impôts.

Le statut d’auto-entrepreneur est à exclure absolument. Si il offre une exonération de TVA, les charges sont calculées sur le chiffre d’affaires… et non sur la marge ou le résultat !

Protégez-vous !

Il y a quelques mois, un eBayeur qui vendait en dropshipping s’est retrouvé sans fournisseur du jour au lendemain (après 2 ans de service impeccable).

Le hic, c’est que le fournisseur n’a pas honoré quelques 300 commandes, représentant environ 200 000 €.

Les acheteurs n’ont jamais reçu leurs achats, le vendeur – ruiné – se retrouve avec 300 plaintes pénales…

Impossible de se retourner contre le fournisseur, domicilié dans un paradis fiscal.

Je ne souhaite pas là refroidir les ardeurs des entrepreneurs intéressés, mais les appeler à la plus grande vigilance.

Il est préférable de traiter avec des sociétés françaises ou européennes (pensez à vérifier qu’elles sont bien enregistrés au registre du commerce).

Faire du business avec toute autre destination nécessite impérativement d’avoir des contacts fiables et dignes de confiance.

Les relations que vous pourrez avoir avec des sociétés domiciliées dans des paradis fiscaux se fera à vos risques et périls.

Téléphonez à l’entreprise pour vérifier leurs coordonnées, si aucun numéro de téléphone n’est indiqué, laissez tomber !

Après une première commande payée comptant, les sociétés sérieuses devraient accepter de vous proposer un délai de paiement. C’est une preuve de qualité qui limite considérablement vos risques en cas de non-livraison.

N’hésitez pas non plus à consulter un avocat spécialisé lors de la rédaction du contrat de dropshipping, cela vous permettra de vous blinder juridiquement, et dormir sur vos deux oreilles.

Il est également impératif de votre part de tester tous les articles que vous proposerez à la vente pour vérifier leur qualité. Vous serez d’autant plus à même par la suite, d’un point de vu commercial, de rédiger les fiches de vente de vos produits.

Conclusion

Faire du business grâce au drop shipping semble possible, même si sa mise en place est bien plus lourde qu’on peut le penser.

Ce système de vente est très développé aux Etats-Unis où certains y auraient fait fortune.

Imaginer pouvoir vendre des milliers de produits facilement est cependant illusoire.

Le travail de préparation, de vérification, de prévision sera primordial au risque d’y laisser sa chemise…

Je prépare actuellement un guide sur le dropshipping. N’hésitez pas à me poser des questions et m’indiquer quels points vous souhaiteriez voir traité.

Auteur : Jean-Benoît MOINGT

Développeur de formation, ancien consultant chez Aposition. Je suis spécialiste SEO des sites à grosse volumétrie. Actuellement responsable SEO chez PagesJaunes Groupe, je propose par ailleurs des formations SEO sur-mesure et développe des outils d’analyse avancés.

19 Comments to “Qu’est ce que le dropshipping ?”

  • dit et redit sur beaucoup de site , ce n’est que du rabachage que vous dites là , rien de neuf , prenez au moins le temps de changer un peu le texte on aura l’impression d’un peu d’innovation….;)

    • Merci :-)

      Et vous ? Que proposez-vous ?

  • J’ai moi même récupéré quelques client assez échaudés par des expériences de drop shipping en partenariat avec des sociétés asiatiques, il vaut mieux en effet opter pour un prestataire français ou européen car les standards de qualité de ces pays sont loin d’être les notre ce qui est assez mal perçu par les clients finaux.

  • Si pas autoentrepreneur alors quel statut puisque c’est le premier que l’on propose à ceux qui veulent se lancer ?

    • Tu peux par exemple monter une EURL si tu es toute seule.

  • Tètre plus de risque non ? auto, c’est sur on gagne pas grand chose, puisque les charges sont calculées sur le CA, frais de port compris, ça fait mal mais on ne déclare que si CA, la différence avec Eurl, j’ai pas étudié, faut voir…

    • Faites attention, il y a une ENORME différence entre CA et charges…

  • tu vends un produit 10 euros + 6 euros frais de port ( CA ), = 16 euros – 13 % de charge =2, 08 euros( reste 13, 92) qui partent pour les charges après on déduit son prix d’achat
    ex :4 euros
    13.92 – 6 ( frais de port ) = 7.92
    7.92 – 4 ( Prix achat) = 3.92 ds ma poche

    • Vu comme ça, c’est facile le commerce 😉

      Dans ton exemple, il faut déjà trouver un produit sur lequel tu peux marger à 150 %.
      Comme ce sont de petits montants, il va falloir faire beaucoup de volume (400 ventes par mois pour tirer un revenu de 1500 €).

      Dans ton calcul, tu oublies également de nombreux frais :

      – Commissions de plateforme (ebay, priceminister, …)
      – Frais de paiements (paypal, carte bancaire)
      – « Loyer » de boutique (powerboutique, oxatis, …)
      – Frais de publicité (adwords, affiliation, emailing, …)
      – Remboursement de retours
      – …

  • Bonjour je souhaite me lancer dans la vente en dropshipping……… pouvez vous m aider a repondre a ces quelque questions………… comment est remunerer le fournisseur et a quel moment ……… apres livraison de la clientele ou a la commande ?

    • Toutes ses questions dépendent des conditions que vous avez fixés avec votre fournisseur.

  • Bonjour je souhaite me lancer dans la vente en dropshipping
    ES CE QU IL Y A UN SITE QUI CLASSE LE SERIEUX DES FOURNISSEURS QUI PROPOSE LE DROP ; DANS L ATTENTE MERCI ADMIN

  • Bonjour,

    Une précision s’il vous plait.
    Un auto entrepreneur qui veut se lancer dans le dropshipping vendra à son client (un particulier) un produit sans lui compter la TVA. Mais il aura, lui, à la payer à son fournisseur (cas simple : le fournisseur est en France). Du fait qu’il est exempté de TVA, il ne peut pas la récupérer. Ce qui veut dire que s’il veut gagner de l’argent, il doit vendre ce produit à minima au prix qu’il l’a payé, soit 20% de plus que le prix HT. Ce qui veut dire que le % de marge qu’il peut faire sur un produit est déjà amputé de 20%.
    Est ce que je me trompe?

    Amicalement

  • EN REPONSE A DINAMO
    -Innovation c’est d’avoir aussi d’accepter de nos jours toutes bonnes recommandations ( vous demander pourquoi vous sont elles si mal apparues).
    Celles-ci sont quant aux choses qui nous semble comme vous le dites, du rabâchage…Alors pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est bon de rappeler à plusieurs fois les mises en garde de ça et là qui nuisent et nous incombe,, sachant premièrement, qu’il est au plus grand nombre de nos jours, de se faire avoir que de réussir!! qu’il est d’autant plus aux naifs qu’aux ambitieux et forcément aux orgueilleux de tomber ou retomber sur les même panneaux signalitiques..en des contextes ce peuvent-ils bien différents, certes, ..mais quià bonne réponses ce trouve pourtant à relire dans les mêmes textes dito cités aussi !
    Par ailleurs, une bonne rexfléction serait à faire : Il s’agirait de savoir si il existe un contrat conforme à mettre en place entre les fournisseurs et le s Dropshipper ?!,
    En ce sens, je n’ai pas peaufinée la question..Toujours est-il qu’il le faudrait probablement !..Et, dans l’éventualité que celui-ci n’existe pas encore, il vous est donné d’être le premier à l’inventer !!! Comment ? Avec toutes compétences requises pour l’établir en conformité….Je vous laisse avec vos bons questionnements, dans l’assurance de savoir que rien est impossible à ceux qui œuvrent avec bon sens et dans le bon sens !!
    Je vous adresse donc à tous, mes « Drop’Salutations » dans le sens les plus meilleurs !!

  • Bonjour, j’ai une question sur le dropshipping:
    comment faire quand on est un site e-commerce avec plusieurs fournisseurs en dropshipping pour coordonner une commande client qui commande un produit du dropshipper 1 et un produit du dropshipper 2?
    a bientot!

  • Bonjour,

    Vendant des produits sexy en dropshipping sur un de mes sites, je suis confronté de manière permanente aux 2 même problèmes :

    – La gestion des stock, qui est très compliquées lorsque la boutique n’est pas reliées directement au stock du fournisseur en dropshipping : on vend des produits hors stock cotes fournisseur :(

    – Les commandes de client voulant un produit du dropshipper 1 et un produit du dropshipper 2 comme le dit Pierro ; dans ce cas la, le système perd tout son intérêt car on doit se faire livrer les deux produits chez nous pour les faire partir dans un colis unique… ce qui revient très cher (on paye deux fois les frais de port fournisseur si 2 produits et 1 envoie supplémentaire pour le client… plus du tout rentable)

    J’aimerais vraiment avoir des conseils sur ces deux problèmes majeurs, avez vous trouvez des solutions?

  • bonjour ,
    je me suis mise en auto entrepreneur , j ‘ai créée mon site avec comme fournisseur pixmania !!! je veux faire tout ce qui est tablette, imprimante , appareil photo enfin tout ce qui est high tech dans une maison seul hic je ne comprends pas comment calculer mon prix car pixmania met le prix ht et les frais de livraison ht !! dur dur
    pouvez vous m’aider a comprendre car je suis en double emploi et je n’en dors plus a essayer de comprendre cela . ou sinon un autre fournisseur français qui pourrait etre plus sympa au niveau prix
    merci d’avance a tous

  • Je me permet de répondre à quelques questions situées dans les commentaires!

    Pour répondre à la personne qui s’occupe du site des sex toys : le souci pour la mise à jour de la gestion des stocks peut facilement se résoudre grâce à des modules que l’on trouve sur le marche (notamment sur PrestaShop). Vous pouvez vous en tirer pour 150€ et que l’ensemble de votre catalogue se met à jour automatiquement tout les jours (que ce soit pour les stocks, prix, …).

    Et en ce qui concerne le problème qui revient toujours lorsqu’on en a 2 fournisseurs, il suffit d’appliquer une règle qui permet de filtrer le coût de chaque fournisseur en fonction des produits. Ou même d’inclure le coùt de livraison dans le prix (et donc appliquer le frais de livraison gratuit à tout le catalogue).

    Pour répondre à guerville : ne vous lancez pas dans le DropShipping en tant qu’auto entrepreneur!!! SAUF si vous passez par un tiers (par exemple chez nous, en cliquant sur mon pseudo). Car si vous passez chez CDiscount ou Pixmania qui propose déjà des marges très faible, moins les charges liés aux AE! Vous allez pas vous en sortir! Car vous serez quasiment toujours plus cher que CDiscount et Pixmania (si vous voulez bien sûr en tirer des bénéfices).

    Je ne peux que vous conseiller de trouver des petits fournisseurs pour avoir des marges plus intéressantes et des produits uniques!

    Je pense que le meilleur moyen actuellement c’est de passer par un interlocuteur qui a déjà une liste de fournisseurs agréés et français! Vous aurez des marges toujours plus intéressantes que les usines à gaz de Pixmania et CDiscount mais vous aurez également des produits différents!

    Bon courage à vous tous!

  • Bonjour à tous !

    Je me permets de poster ici (en outre) parce-que j’aurais quelques questions (qui restent sans réponses malgré mes heures passées à chercher des réponses sur le web…).
    Je me tourne donc vers vous, peut-être quelqu’un pourrait-il m’aider à résoudre certains mystères :$ (le remerciant par avance 1000 fois !).
    Je compte tout de même me rendre à ma CCI pour un entretien individuel à 40€ (après m’être rendu à la « réunion des créateurs » qui ne m’a rien appris de plus…) mais je ne suis pas certaine d’avoir toutes les réponses malgré tout…

    Je souhaite me lancer dans le drop-shipping, je pense avoir compris nombres de choses, mais quelques questions subsistent.

    Je souhaiterai donc, d’une part, être sure qu’il s’agisse bien d’une activité commerciale à déclarer. Bien que je sois une sorte d’intermédiaire entre le fournisseur et le client, je reste bien la personne qui facture au client et ce fait, le « vendeur » (ou revendeur). Ce qui impliquerai que je sois soumise à 14% (taux pour les cotisations sociales) + 1% (taux d’imposition du prélèvement libératoire), vous validez ?

    Mes questions sont ensuite les suivantes :

    Concernant le dossier à remplir via le CFE :
    Mon activité en tant que « vendeur par correspondance spécialisé dans le dropshipping » est-ce bien : VENTE A DISTANCE SUR CATALOGUE GÉNÉRAL – activité exercée : LE COMMERCE DE DÉTAIL DE TOUS TYPES DE PRODUITS PAR INTERNET ?? Parce-qu’avec tout les choix… pas facile d’être certain :$.

    Je suis actuellement demandeur d’emploi (je souhaite exercer cette activité en tant que complément de revenu et non pas à part entière). A la question « En plus de votre activité auto-entrepreneur, resterez-vous en même temps… », dois-je sélectionner « salarié » ou « autre » ? Parce-que je ne compte pas rester sans emploi éternellement…–‘
    Je demande parce-que vient ensuite la question du « régime d’assurance maladie » et dans mon cas, je répondrai plutôt « Régime social des salariés » (soit « Autre » mais je ne pense pas que ça me corresponde après avoir fait un tour sur ameli.fr…)

    Ensuite, vient un petit choix à faire ^^ : Choisissez l’organisme conventionné par le Régime Social des Indépendants (RSI) pour votre assurance maladie.
    Dans ce cas, est-on d’accord sur le fait que peu importe l’organisme choisi (ex : Mutuelle Bleue), je ne m’occupe de rien, c’est géré par le RSI ou je ne sais qui :$ (oui, la santé et les organismes… je n’y comprend pas grand chose et ça m’énerve vite :$) ??
    _____________________

    Ai-je le droit de traiter avec des fournisseurs sans avoir signer de contrat avec eux ? Ceci parce-qu’il s’agirait de fournisseurs chinois pour la plupart donc pas très pratique… (Personnellement, pour énormément commander en Chine, je n’ai eu que très peu de souci et si souci il y a, j’assumerai !).

    Il s’agit de grossistes bien souvent (ex : des vendeurs chinois connus sur ebay, aliexpress…), doivent-il officiellement être des dropshippers, ou de simples vendeurs ? Parce-que je n’ai pas envie de m’arrêter à ces listes de dropshippers officiels. Ces grossistes chinois proposent les produits que je souhaite à des prix qui me conviennent. Après, peut-être sont-ils des dropshippers (les chinois fonctionnent beaucoup comme ça en règle générale) mais bon, ce n’est pas très clair pour moi ><.

    Dois-je déclarer ces fournisseurs auprès de mon CFE ou d'un d'organisme ?… Parce-que supposons… mon fournisseur habituel n'a plus le produit que je souhaite en stock, mais je vois qu'un autre le possède, je passe donc commande auprès de ce fournisseur pour envoyer le produit au client (le produit peut de ce fait, être plus ou moins cher). Est-ce possible ? Ou dois-je exclusivement traiter avec les fournisseurs "déclarés" (si il faut les déclarer) ?

    Qu'est-ce qui doit obligatoirement figurer sur les factures ? (bon, pour celle la ne vous embêtez pas,je pense pouvoir trouver sur internet… je vous embête assez comme ça :$ !)

    Je dois donc conserver chaque facture émise par le fournisseur pour justifier du prix d'achat ? Est-ce qu'une facture émise par "paypal" (si j'ai acheté l'objet au fournisseur via ce biais) suffit ?

    Est-ce nécessaire, pour un paiement par chèque, de faire envoyer celui-ci au nom de la raison sociale par le client ou puis-je demander à ce qu'il soit à mon nom ? Peut-être est-ce "moins professionnel" mais je ne souhaite pas ouvrir un autre compte auprès de ma banque… A moins que je puisse associer le nom de mon entreprise à mon compte bancaire actuel ? (j'ai peut-être des questions stupides, mais j'aime bien être sure :$)

    Le bon de commande est-il obligatoire ou la facture suffit-elle ?

    Voilà pour le moment, les questions qui me turlupinent… Oui, c'est déjà pas mal me direz-vous !
    Si j'obtiens les réponses par un autre biais, je viendrais y répondre pour ceux que ça intéresse.

    Je vous remercie pour votre temps de lecture (qui ne sera pas des moindres désolé!) et pour ceux qui auront le courage de répondre à (certaines de) mes questions !

    Cdlt.

    Freakx

Réagissez

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Articles similaires

Articles récents

Catégories

Archives

Liens