Idée de business
4

Les restaurants traditionnels sont soumis à des charges importantes :

– L’achat d’un bail commercial (comptez 100 000 € minimum à Paris)
– Le loyer mensuel
– Les charges de personnel
– L’achat de matière première
– L’aménagement du restaurant (mobilier, décoration, …)
– L’assurance
– …

Et tout ça, avant même de savoir si un client va franchir la porte du restaurant !

D’où l’idée de créer un restaurant occasionnel !

L’idée est de louer une salle qui ferra office de restaurant et d’ouvrir occasionnellement, une fois par mois par exemple.

Un menu unique changerait à chaque fois et serait disponible à l’avance sur internet. Avec un plat unique, plus facile et plus rapide de faire la cuisine, on réduit les charges de personnel.

Une réservation payante serait obligatoire, le besoin en fond de roulement est donc négatif. De plus, on sait précisément le nombre de couverts et donc la quantité de nourriture à acheter.

Le concept est de faire de chaque ouverture un évènement exclusif et d’en organiser la rareté en limitant les dates d’ouverture et le nombre de couverts disponibles.

On peut imaginer que la seule présence en ligne du site soit une page Facebook pour maximiser l’effet viral.

Si le concept fonctionne, on peut le décliner :

– Un restaurant itinérant (chaque soir dans une ville différente)
– Un restaurant thématique (une soirée pour les fans d’Harry Potter, pour les e-commerçants, …)

Qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Flickr

Auteur : Jean-Benoît MOINGT

Développeur de formation, ancien consultant chez Aposition. Je suis spécialiste SEO des sites à grosse volumétrie. Actuellement responsable SEO chez PagesJaunes Groupe, je propose par ailleurs des formations SEO sur-mesure et développe des outils d’analyse avancés.

4 Comments to “Idée de business : le restaurant occasionnel”

  • C’est original, le plus compliqué risque d’être le matériel et les contraintes sanitaires.
    L’idéal serait de louer une salle qui fournisse déjà la cuisine aux normes et toute la vaisselle de qualité…
    En tout cas c’est une idée intéressante et qui veut vite prendre sur les réseaux sociaux.

    • Comme souvent en France, il y a effectivement l’environnement juridique à étudier sérieusement.

      Tu évoques les contraintes sanitaires.
      Je pense également au fait qu’un restaurant doit posséder une licence pour exercer.

  • en fait, j’ai un peu creusé cette idée avec un groupe d’étudiant de mon école de commerce (ESCEM) et voulais apporter quelques petits compléments.

    – Notre idée était d’occuper les restaurants fermés: liquidation, cession d’activité (et pourquoi pas le jour de fermeture d’un restaurant en activité, il suffira d’une bonne PLV)…. Ainsi, tu continues à valoriser le fond de commerce existant. Pour le cédant, c’est tout de même plus facile de vendre un restaurant qui accueille une clientèle et de récupérer un loyer. De plus, si ton restaurant éphémère est un succès, pourquoi pas ne pas racheter le fond.
    – Le concept occasionnel offre un avantage non négligeable. A partir d’une petite étude de marché sur la zone d’implantation, le trafic, la concurrence… tu peux décider d’ouvrir un restaurant « sur mesure ». Par exemple, tu es dans un quartier d’affaire, pourquoi ne pas offrir une restauration à emporter de qualité avec le tupperware pour le diner car tout bon cadre sup n’a pas le temps ou l’envie de cuisiner le soir. (concept Class Croute)
    – Nous avions eu l’idée de pousser le concept plus loin en proposant « le restaurant plus que parfait », à l’image de l’émission TV « un diner presque parfait ». Le client doit évaluer les plats qui lui sont proposés (ce sera ainsi le même plat pour tout le monde..économie d’échelle et pas de perte en cuisine) et en fonction de sa note, il lui sera conseillé de payer son repas X euros. Meilleure est sa note, plus le prix conseillé est élevé. Il reste cependant libre de donner ce qu’il veut. (il est possible de fixer une fourchette basse, le tout est de bien informé le client). L’idée est de se rattraper sur la vente des boissons.
    – A partir de cette dernière idée, tu peux proposer à n’importe quel restaurant d’offrir une soirée « restaurant presque parfait » à ses clients. Il y double avantage: un coup de pub et un feedback intéressant de la clientèle si celle ci doit laisser une évaluation! et puis si cela n’est pas bon, il le verra au moment du calcul de sa recette.

    Qui veut développer cette idée et créer un vrai business 😉
    Mon cousin est cuisinier 😉

Réagissez

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Articles similaires

Articles récents

Catégories

Archives

Liens