Monétisation
17

Jusqu’à quelle heure est ouvert le magasin Franprix prêt de chez moi ?

Probablement le genre de question que vous vous posez régulièrement.

Pour répondre à ce besoin, des sites spécialisés de recherche d’horaires ont vu le jour.

Le site les-horaires.fr est le leader incontesté avec environ 3 millions de visiteurs uniques.

Quelques concurrents tentent de se faire une place : horaire.com (750 000 visiteurs uniques), horaires-commerces.fr (360 000 visiteurs uniques), …

Mais quel est le modèle économique de ses services ?

Un peu de Google Adsense et de publicité display, certainement.

Mais pas uniquement, constituer de tels bases d’horaires de commerces à dût représenter un certain investissement, même en utilisant habilement l’user generated content.

Un petit tour sur societe.com nous montre que les sociétés exploitants ses sites ne publient pas leurs comptes, toujours un peu suspect…

En fait, il y a derrière ses sites un modèle économique beaucoup plus solide : celui de l’intermédiation téléphonique.

Le principe est extrêmement simple, sur les fiches présentant les commerces, les numéros de téléphones réels sont remplacés par des numéros de téléphones surtaxés. A chaque appel, le site touche une commission des frais téléphoniques (environ 0,40 € l’appel + 0,10 € la minute).

Plusieurs sociétés proposent de tels services, on peut citer remmedia.fr, easy2tel.com, connection.fr

Des APIs permettent de générer à la volée des numéros surtaxés valables quelques minutes.

Je vous propose une estimation à la louche du chiffre d’affaires mensuel du site les-horaires.fr. Je me base sur un nombre de visiteurs uniques mensuel de 3 millions, un nombre de pages vues de 7 millions1 et 50 centimes de reversement par appel.

Taux de conversion Nombre d’appel mensuel CA mensuel eCPM
Estimation basse 5% 150 000 75 000 10,71
Estimation moyenne 15% 450 000 225 000 32,14
Estimation haute 30% 900 000 450 000 64,28

Ces estimations ne prennent en compte que les revenus liés à l’intermédiation téléphonique. A ces chiffres s’ajoutent donc des revenus publicitaires classiques.

Si ces estimations sont dans le vrai, on s’aperçoit que ces sites sont de véritables cash machine, d’autant plus qu’ils nécessitent très peu de maintenance et peuvent être gérés par des équipes particulièrement réduite. Les eCPM sont également très spectaculaires !

Que pensez-vous de ce business ? Mes estimations vous semblent-t-elles délirantes ?

UPDATE 21 janvier 2011 : Suite à un commentaire du fondateur du site horaire.com, et après vérification, il s’avère que ce site n’est pas monétisé grâce à des appels surtaxés. Il semble également que les estimations de taux de conversion sont très optimistes.

Auteur : Jean-Benoît MOINGT

Développeur de formation, ancien consultant chez Aposition. Je suis spécialiste SEO des sites à grosse volumétrie. Actuellement responsable SEO chez PagesJaunes Groupe, je propose par ailleurs des formations SEO sur-mesure et développe des outils d’analyse avancés.

  1. https://www.google.com/adplanner/site_profile#siteDetails?identifier=les-horaires.fr&geo=001&trait_type=1 []

17 Comments to “La monétisation des sites de recherche d’horaires”

  • Intéressant, mais je pense que les taux de transfo évoqués sont très très optimistes.

    • Peut-être,

      Je me dis qu’il y a de fortes chances que l’internaute se fasse confirmer les horaires par téléphone.

      Quel serait ton hypothèse ?

  • Je viens de tomber par hasard sur cet article alors que j’étais sur le blog pour un autre article.

    Etant le fondateur du site Horaire.com, c’est avec plaisir que j’interviens sur ce sujet.

    Dans un premier temps, il faut savoir qu’uniquement Les-Horaires utilise le système de numéro surtaxé, ni Horaires-commerces.fr ni Horaire.com utilise ce modéle économique. Je ne rentrerais pas en détail mais je ne pense pas que facturer l’utilisateur soit une bonne idée.

    Par rapport aux estimations, selon moi, les taux de conversion réels doivent être bien plus faible.

    Quant au business model, tel que mentionné, il y a bien la publicité Adsense, mais les possibilités sont ailleurs.

    Quant à la maintenance d’un tel projet et de l’équipe nécessaire pour gérer un tel site, tout dépend des objectifs fixés.

    P.S: Horaire.com génére un plus fort traffic que celui annoncé dans l’article.
    P.S2: La possibilité de s’inscrire aux commentaires serait un plugin intéressant.

    • Merci pour cette intervention intéressante.

      Après vérification, je confirme que le site horaires-commerces utilise les numéros surtaxés, ce qui n’est effectivement pas le cas de ton site.

      J’ai également remarqué que horaires-commerces faisait de l’affiliation (réservation de restaurants par exemple).

      Peux-tu nous éclairer sur ton business model ? Exploitation de base de données utilisateurs ?

      PS : Je n’arrive pas à utiliser le bouton « rechercher » de ta barre de recherche, il doit y avoir un bug.
      PS2 : Tant mieux pour ton trafic, Google Adplanner ne donne que des estimations.
      PS3 : j’installe l’inscription aux commentaires ASAP.

    • Le discours a bien évolué, les numéros de Horaire.com sont maintenant surtaxés :-).

  • J’ai regardé à nouveau sur le site Horaires-Commerces et j’avoue ne pas trouver de numéros surtaxés, mais uniquement des numéros standards. Aurais-tu un exemple ? Ca m’intéresse.

    Le site Horaires-Commerces propose en effet de l’affiliation, tel que la réservation de restaurants. Je pense qu’un tel modéle économique est plus intéressant pour l’utilisateur.

    Dans le cas des appels surtaxés, la majorité des utilisateurs ne s’attendent pas à être facturé pour effectuer un appel (malgré les conditions affichées souvent en tout petit). Pour la réservation de restaurants, le site fournit un service supplémentaire à l’utilisateur, et se rémunère non pas sur le dos de la personne mais au près du professionnel.

    Je pense qu’elle est là l’importante différence, savoir proposer un service entièrement gratuit aux visiteurs tout en mettant en place des services de qualité.

    Quant à nous, nous allons mettre en place dans les mois à venir des services à valeur ajoutées, tout en restant gratuit pour l’utilisateur mais contribuant au business model du site.

    P.S: La recherche est temporairement indisponible, nous allons mettre en place un tout nouveau moteur de recherche.

  • Intéressant, car pas toutes les pages ne semblent avoir le numero surtaxé.

    http://www.horaires-commerces.fr/30,gard/ales/72296-lapeyre-ales

    • Simple hypothèse : les numéros surtaxés sont peut-être ceux qui ont été validé. Si l’utilisateur passe par un numéro surtaxé et tombe sur un mauvais numéro, c’est vraiment pas quali…

  • Nomao s’est mis aussi aux numéros surtaxés… Effectivement vu les audiences ca peut rapporter gros!

    • Exact ! Ca fait un petit bout de temps déjà.

  • Je remarque que de plus en plus de sites d’horaire on mis en place ce système, et surtout que beaucoup de sites d’horaires propose de plus en plus de pages « commerce » SANS horaires…

  • depuis l’annonce de la sortie de notre V2 (très en retard) , nous avons reçu de multiples appels de sociétés téléphonique (certaines basées a l’étranger) pour nous proposer des solutions de numéros de téléphone surtaxé pour les 3 millions de fiches d’entreprises que nous avons.

    J’ai répondu ceci :
     » 1er , il n’est pas question que l’Annuaire Français s’amuse à afficher des numéros de téléphones qui ne correspondent pas aux informations des entreprises, cela ressemble à du détournement et tout simplement de la publicité mensongère »
    « 2eme , il n’est pas non plus question que nous fassions payer une information qui, sommes toute, n’est pas payante au départ, et de tromper le visiteur ».

    Nous travaillons et nous nous amusons a faire le plus esthétique, agréable, pratique et ludique annuaire dont nous sommes capable, nous avons des parties gratuites et payantes et très légèrement de la publicité pour construire un annuaire qui se suffit et rentable.

    Il y a des pratiques abusives dans l’internet, il est tout de même étonnant que certaines entreprises importante se laisse entrainer dans de tels excès…

    Marc Longo

  • Bonsoir,

    Juste une petite astuce qui marche quasiment sur tous les sites cités dans cet article: Sachez que vous pouvez très facilement obtenir le numéro du commerce souhaité sans passer par un numéro surtaxé. Il suffit en effet, une fois sur la fiche du commerce, de cliquer sur « modifier la fiche » (disponible sur toutes les fiches) et le numéro réel du commerce est indiqué.

  • 1 million d’euros de chiffres d’affaires et plus de 500.000 euros de benefices pour la boite qui gère les-horaires.fr avec un seul associé unique… Ce petit gars de 26 ans a du payer cash sa première mercedes sans problème…

  • Le problème de ces sites c’est que les webmasters (pas tous heureusement) qui proposent des numéros surtaxés se font de l’argent sur le dos des visiteurs qui n’ont pas conscience que les numéros affichés ne sont pas les vrais.

    Si on prend l’exemple de les-horaires.fr, 3 millions de visites, ça peut rapporter avec des bannières publicitaires environ 10 000 euros de benef par mois, ce qui est déjà énorme. Pour arriver à 500 000 euros de benef par an, soit 40 000 par mois, il faut passer par ces numéros taxés qui permettent de multiplier le chiffre d’affaires par 4. On peut comprendre que ce soit tentant.

    Bravo à horaire.com qui a un comportement admirable en refusant ce genre de pratique, pour les autres, franchement, je ne jette pas la pierre car ce n’est pas toujours simple de résister à l’argent facile, mais à leur place je serais mal à l’aise quand même.

  • Tu as bien fait de re-mentionner ce billet sur twitter, je ne l’avais pas vu et j’avoue que je n’avais jamais compris le business model lié à ces sites.
    Très intéressant donc, et comme nombreux commentateurs, je pense que les taux de transfo doivent être infiniment plus faibles que ceux évoqués mais tout s’explique enfon !

Réagissez

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Articles similaires

Articles récents

Catégories

Archives

Liens